Qu'est-ce que le shiatsu ?

 

Né au 20e siècle, le shiatsu - shi (doigts) et atsu (pression) - est une technique japonaise relativement jeune. Ses sources cependant remontent à très loin. Le Tuina, technique corporelle traditionnelle chinoise datant d’environ 2700 ans avant J.-C., est considéré comme la mère du shiatsu. C’est pourquoi les principes de la médecine traditionnelle chinoise, le Yin et le Yang, l’étude des 5 éléments, des méridiens et points d’acupuncture, restent en lien étroit avec le shiatsu.

Le shiatsu se pratique traditionnellement au sol et habillé. Le praticien applique des pressions avec les doigts, les paumes, les avant-bras, les coudes et les genoux sur les méridiens énergétiques du corps, ainsi que sur les points principaux (tsubos).

 

La pratique du shiatsu permet de percevoir l’être humain dans sa globalité physique, psychique et mentale. C’est une technique corporelle tonifiante qui cherche à percevoir et à intervenir sur le flux énergétique général dans tout le corps. 

 

 

C’est dans une vision complète de l’être humain, que le shiatsu cherche à relier le corps, l’esprit et le mental.

Les bienfaits du shiatsu

 

Conçu pour prévenir les déséquilibres énergétiques, maintenir et renforcer la santé générale, le shiatsu s’adresse avant tout à l’énergie vitale de chacun, à son "Ki". Une circulation harmonieuse de cette énergie est signe de bonne santé. Son déséquilibre, son absence ou sa stagnation sont, par contre, les signes avant-coureurs de maladies pouvant apparaître tôt ou tard.

Grâce à sa capacité de stimulation des défenses naturelles de l’organisme, le shiatsu permet au corps de s’autoréguler et de créer un état de bien-être et d’équilibre psycho-physique.

 

Recevoir du shiatsu aide la personne à trouver son bien-être au quotidien et à vivre avec plaisir le présent. Il donne de l’énergie et soulage les tensions et la fatigue. Il apaise l’esprit.

Il élimine le stress, ainsi que les petits "maux" et inconforts de tous les jours qui en découlent (insomnie, états de déprime, maux de tête, problèmes liés à la femme, douleurs localisées, problèmes intestinaux etc.). 

 

 

Le relâchement et le bien-être profond du corps, du mental et de l'esprit revitalise celui qui reçoit le traitement, lui permettant ainsi de trouver vitalité, paix et harmonie.


A noter cependant :

Le Shiatsu ne se substitue à aucun acte médical ou paramédical. Il est contre-indiqué dans les cas d’urgences, ainsi que d’affections ou de syndromes graves. Les personnes souffrant de fièvre, d’infections et d’inflammations aiguës, de fractures, blessures, hémorragies et autres, ne sont pas en état de recevoir une séance de Shiatsu.


>>>   Accéder à la page suivante "Le Sensitive Shiatsu"